Aller au contenu principal
signature de la convention de soutien au projet d'application digitale "co-aidance"
19 novembre 2021

Depuis plusieurs mois, le pôle Personnes Âgées de VYV 3 Pays de la Loire développe la solution « Co-aidance ». Cette application pour tablette vise à faciliter les échanges avec les personnes âgées atteintes de troubles de la communication. Après le Groupe VYV, ce sont les fondations Mutac et Matmut - Paul Bennetot (fondations abritées de la Fondation de l’Avenir) qui viennent d’apporter leur soutien financier au projet. 

 

Le 19 novembre dernier, Christine Pouliquen-Sina et Valérie Demarle, respectivement présidente et directrice générale du pôle Personnes Âgées de VYV 3 Pays de la Loire, Dominique Majou, directeur général régional de VYV 3 Pays de la Loire, Jean-François Lemoine, vice-président du directoire de la Fondation de l’Avenir, Michel Lenormand, membre du comité de gestion de la Fondation Matmut - Paul Bennetot et Nicole Bigas, présidente de la Fondation Mutac étaient réunis à Nantes pour la signature officielle de la convention de soutien.

logos de VYV 3 Pays de la Loire, fondation Mutac, fondation Matmut - Paul Bennetot

 

Dans un système de santé en perpétuel mouvement, la Fondation de l’Avenir, avec les Fondations abritées Mutac et Matmut - Paul Bennetot, sont engagées pour encourager l’évolution des pratiques des professionnels soignants mais aussi améliorer le parcours de santé de la personne et la prise en charge au sein des établissements ou à domicile. Le projet Co-aidance répond à ces objectifs à partir d’une méthodologie de recherche qui repose sur la participation des utilisateurs de l’outil aux études et analyses et par la proposition d’une solution technologique testée sur le terrain pour répondre à l’enjeu de communication des personnes âgées atteintes de troubles de la communication.


Une double approche inédite


Au stade de la conception, l’application digitale « Co-aidance » est destinée aux proches aidants et aux professionnels accompagnant des personnes âgées souffrant de troubles sensoriels, d’aphasie, de troubles cognitifs ou non francophones. L’objectif est de leur permettre de comprendre, de se faire comprendre et d’apaiser la personne âgée grâce une interface conçue sur une double approche :

 

  • Une approche communication et compréhension en mettant en avant l’association de mots/pictogrammes, autour des besoins fondamentaux des personnes âgées, comme manger, dormir, s’habiller… 
  • Une approche relationnelle en mettant à disposition une banque de données personnalisées contenant des photos, vidéos, enregistrements audio, issus de l’histoire de vie de la personne âgée et des actualités familiales, afin de favoriser les échanges, la réassurance et la médiation.
aperçu de l'application digitale co-aidance

 

L’application permet d’améliorer la qualité de vie de la personne âgée, de favoriser son maintien à domicile et d’apporter un soutien aux aidants. Pour les professionnels, elle permet de personnaliser l’accompagnement de la personne âgée et d’identifier plus rapidement ses besoins. 


Une conception en interaction avec les utilisateurs


Le déploiement ayant pris un peu de retard en raison du contexte sanitaire, une première itération de l’application vient d’être finalisée pour le besoin d’hygiène « Ma toilette ». Afin d’évaluer son ergonomie et son design, un test utilisateur été lancé au début du mois de novembre au sein de la résidence Emile-Gibier d’Orvault (établissement mixte EHPAD/ESLD géré par le pôle Personnes Âgées de VYV 3 Pays de la Loire), à l’origine du projet.


Cette phase de test s’achèvera en janvier 2022 et permettra de poursuivre la phase de conception de l’application dans l’attente de son expérimentation in situ et de son évaluation finale assurée par le Usetech’lab de Tours.

L’application Co-aidance a été primée lors du Hacking Health Camp de Strasbourg en mai 2020 (événement international dédié à l’innovation en santé).

 


 

Porteur du projet 

Le projet « Co-aidance » est porté par le pôle Personnes Âgées de VYV 3 Pays de la Loire. Pour le développement de l’application Co-aidance, le pôle Personnes Âgées de VYV 3 Pays de la Loire s’est entouré de partenaires pour le volet technique : le Paris Digital Lab de Centrale Supélec, la direction des systèmes d’informations de VYV3 et de l’agence Morganview. Pour l’évaluation finale de l’application, c’est le Use Tech’Lab de Tours qui apportera son expertise et réalisera l’étude d’impact. 

 

Financeurs

Le projet « Co-aidance » a reçu le soutien financier du Groupe VYV lors du lancement de la réalisation du MVP (Minimum Viable Product) par le Paris Digital Lab de Central Supélec (prise en charge financière de cette prestation). 
Un soutien financier complémentaire a été sollicité auprès des fondations Mutac et Matmut - Paul Bennetot afin d’accompagner la phase de conception de l’application (mobilisation de connaissances métier, encadrement et poursuite des développements informatiques).